Rentree scolaire
La foi au fil de l'Ecriture - Les "Jeudis Théologie" des Bernardins | Librairie | Librairie de France
La foi au fil de l'Ecriture - Les "Jeudis Théologie" des Bernardins

La foi au fil de l'Ecriture - Les "Jeudis Théologie" des Bernardins


Le Collège des Bernardins est par vocation un lieu de paix, de réflexion et de dialogue. En son sein, l'Ecole cathédrale a demandé à ses enseignan...
2 Articles

wishlist

15 200 FCFA
qté :

Derniers articles en stock

Le Collège des Bernardins est par vocation un lieu de paix, de réflexion et de dialogue. En son sein, l'Ecole cathédrale a demandé à ses enseignants, théologiens et exégètes de traiter une question essentielle en trente minutes, exercice difficile mais fructueux ! Les "jeudis théologie" offrent ainsi la possibilité de "s'arrêter" à l'heure du déjeuner pour réfléchir sur des questions essentielles de la foi. Cette invitation nous rejoint aujourd'hui, nous qui sommes pris dans la trépidation des grandes villes et les soucis de la vie. Ce troisième volume rassemble des textes de conférences ayant pour thème "l'Ecriture sainte". Chaque conférence n'est pas une étude exhaustive, mais tente de donner des pistes et des clés pour un travail personnel ou en famille, ou pour des discussions en groupe dans les paroisses et les mouvements. Questions sur la foi au fil de l Ecriture contribuera à apporter de solides réponses aux chrétiens sur le statut des Ecritures et montrera, en deux approches différentes la nécessaire lecture de l'Ancien Testament en lien avec le Nouveau, il donnera des éléments pour lire, prier et espérer avec la Bible.
508451
2 Produits

Fiche technique

Langue
Français
ISBN
9782889188802
Poids de l'article (kg)
0.25
Dimensions cm
14.0 × 21.0 × 1.5

Références spécifiques

La revue

Pas de commentaire de client pour le moment

Votre commentaire

La foi au fil de l'Ecriture - Les "Jeudis Théologie" des Bernardins

Le Collège des Bernardins est par vocation un lieu de paix, de réflexion et de dialogue. En son sein, l'Ecole cathédrale a demandé à ses enseignan...

Votre commentaire